FAUNE PYRENEESFLORE PYRENEES   RANDONNEES-ASCENSIONSPARCOURS FRONTIERESOMMETS
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE Pays Basque Aragon ouest Aragon est Catalogne ouest Catalogne est    
ANDORRE Ordino Canillo Encamp Escaldes-Engordany Sant Julia de Loria Andorra la Vella La Massana

PIC DE NERASSOL (1177)

ARIEGE - SIGUER-ASTON

18/07/2021

Trace gpx : 1177 Pic de Nérassol   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   L’origine du sentier se trouve au pont Sainte-Suzanne à la sortie de l’Hospitalet-près-l’Andorre sur la droite de la route au départ du CATEX. Il n’y a pas de parking. Il faut se garer soit à proximité de la gare soit en contre bas de la route, ce parking n’est plus accessible directement depuis la route, il faut passer par les petites rues du village.
Suivre la direction Etang du Siscar – Etang de Pédourrés par le GRT balisé rouge-blanc. A environ 1h15 du départ laisser la direction de l’Etang de Pédourrés sur la droite pour continuer vers l’Etang du Siscar, puis 35 minutes plus tard laisser sur la gauche la direction de l’Andorre, le balisage passe au jaune vers l’Etang du Siscar. Au déversoir du lac le sentier oblique à droite vers la Porteilla du Siscar. De la porteilla j’ai fait une tentative sur le Pic de Regalecio, un assez bon cheminement, raide, permet de monter jusqu’à la base des rochers, le reste ne semblait pas très difficile mais je n’ai pas osé tout seul. Retour au col pour enchainer vers le Pic de Nérassol sans difficulté jusqu’au sommet. Le plus sage est de revenir à la Porteilla du Siscar et de revenir par l’Etang de Pédourrés.
Il est possible de descendre versant sud-est du Pic de Nérassol sur le Planel de Nérassol puis en obliquant à gauche je suis descendu par la crête rive droite de la combe donnant accès au Val de d’Arques. Sur la crête rive droite de la combe descendre jusqu’à environ 2250 m puis obliquer à gauche pour faire une traversée un peu « renfougne » dans les rhododendrons. Rejoindre le thalweg et le suivre pour atteindre un replat, traverser un petit ruisseau et finir la descente par la rive gauche de la combe, une trace peu empruntée amène jusqu’au GRT balise rouge-blanc, le suivre jusqu’au point de départ.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Pont Sainte-Suzanne 1450 m - Bifurcation 1732 m - Barrage du Sisca 2030 m - Etang du Siscar 2190 m - Porteilla du Sisca 2440 m - Pic de Nérassol 2633 m - Planel de Nérassol 2417 m -
Val d'Arques 2000 m - Bifurcation 1732 m - Pont Sainte-Suzanne 1450 m

🕖  :  08h00   /  Météo  :  🌞🌞🌞🌞⛅
 :  19.750 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  1369 m   /  Terrain  :   Sentier, hors sentier
 :  1369 m   /  Matériel  : 
 :  6h05   /  Equipement  : 
 :  2h20   /  Difficulté  :   Hors sentier
 :  8h25   /  Topo  :   Carte IGN

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE

AUTRES PARCOURS PROCHES Pic d'Auriol - Roc Malèse Pic des Maures - Pic Vaillette d’Esteil - Tose de Pédourrès Tos Bessateil - Pic d'Esquifolaygue

Tosa de Siscaro - Pic de la Cabaneta - Roc Mélé - Pic de la Cometa del Forn


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   RAMON JAVIER CAMPO : CANFRANC, NID D'ESPIONS   La gare internationale de Canfranc, inaugurée en 1928, est devenue au cours de la Seconde Guerre mondiale un lieu stratégique pour les réseaux d’espionnage des Alliés. Alors qu’Irun était déjà fermée par l’occupation allemande, la frontière des Pyrénées aragonaises permit, jusqu’en novembre 1942, de faire passer des agents qui travaillaient pour l’Intelligence Service britannique ainsi que des personnes confiées par la Résistance Française.Une organisation formée de 30 personnes (Français, basques et Aragonais), fournissait des informations militaires vitales sur les troupes allemandes en France, les troupes espagnoles et sur le trafic de marchandises stratégiques convoyées par Canfranc.La dictature de Franco démantela ce réseau dont les 30 membres furent jugés et condamnés par un tribunal spécial anti espionnage en 1943.Canfranc, nid d’espions est un récit construit à partir d’une investigation historique étroitement liée à la recherche des descendants de ces espions en vue de réhabiliter et conserver la mémoire historique d’une grande époque de Canfranc.
EDITIONS ATLANTICA


RAMON JAVIER CAMPO est né à Huesca en 1963. Il a collaboré à « El País » et au « Nuevo Lunes ». Depuis février 1991, il exerce son métier de journaliste à « Heraldo de Aragón ». Il s'intéresse tout particulièrement à la Défense et à l'Intérieur. Il a obtenu le prix de l'Association de la presse d'Aragón 2001 pour sa série de reportages publiés dans « Heraldo de Aragón » sur le passage de l'or nazi par Canfranc pendant la Seconde Guerre mondiale. « Canfranc et l'or des nazis » est la traduction française de son livre paru en Espagne sous le titre « El oro de Canfranc ».


 

Départ à l'Hospitalet-près-l'Andorre, entre Ax-les-Thermes et l'Andorre

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5