FAUNE PYRENEESFLORE PYRENEES   RANDONNEES-ASCENSIONSPARCOURS FRONTIERESOMMETS
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE Pays Basque Aragon ouest Aragon est Catalogne ouest Catalogne est    
ANDORRE Ordino Canillo Encamp Escaldes-Engordany Sant Julia de Loria Andorra la Vella La Massana

PIC DE CABAILLERE - PIC DE MIRABAIL (1192)

ARIEGE - SIGUER-ASTON

21/08/2021

Trace gpx : 1192 Pic de Cabaillère - Pic de Mirabail   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Du parking du Pla de las Peyres, descendre vers le torrent et le traverser. Dans l’axe de la passerelle, repérer dans la pente les deux ou trois cairns visibles de loin posés sur des gros rochers. Une trace discrète permet de remonter le ressaut. Après 250 mètres assez raides, la pente s’adoucit avant d’arriver sur un replat où on rejoint, vers 2050 m, le sentier venant de Mirabail. Le suivre vers la droite et le conserver jusqu’à l’Etang Noir de Cabaillère, la trace enregistrée s’en écarte pour éviter un troupeau de brebis.
A l’Etang Noir de Cabaillère, longer sa rive gauche en suivant une trace cairné qui s’engage dans un vallon secondaire, puis terminer la monter au Pic de Cabaillère.
Du sommet poursuivre sur la crête, de faible difficulté elle demande de s’aider un peu des mains occasionnellement jusqu’au point 2587 m, la suite pour atteindre le Pic de Mirabail est plus facile. Poursuivre en descendant par l’arête sud, vers 2420 m, obliquer sur la gauche en cherchant le sentier qui descend sur la cabane de Mirabail. Continuer au-delà de la cabane vers l’Etang de Mirabail, en approchant du ruisseau issu de l’étang, sans le traverser tourner sur la droite pour descendre vers la Coume de Varilhes. Vers 2150 m, on peut quitter le sentier pour rejoindre le bas de la coume plus directement et revenir au point de départ, sentier cairné.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Pla de las Peyres 1700 m - Etang noir de Cabaillère 2272 m - Pic de Cabaillère 2555 m - Pic de Mirabail 2617 m - Cabane de Mirabail 2313 m -
Coume de Varilhes 2050 m - Pla de las Peyres 1700 m

🕖  :  07h55   /  Météo  :  🌞🌞🌞⛅⛅
 :  14.600 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  1089 m   /  Terrain  :   Sentier, hors sentier
 :  1089 m   /  Matériel  : 
 :  5h05   /  Equipement  : 
 :  2h35   /  Difficulté  :   F / I, Pentes raides
 :  7h40   /  Topo  :   Carte IGN

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE

AUTRES PARCOURS PROCHES Pic de Belh Pic de Rulhe - Pic des Calmettes - Pic de Pradel


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   FREDERIC BLANC - AURELIE CALAMET - MELANIE NEMOZ - LUCAS SANTUCCI : DESMAN DES PYRENEES   Connaissez vous le Desman des Pyrénées ? Curieux petit mammifère qui peuplerait les cours d'eau pyrénéens. Suivez pas à pas un jeune photojournaliste qui rêve de réaliser les premières images subaquatiques de cet animal dans son milieu naturel. Mêlant approche artistique, naturaliste et scientifique, cet ouvrage vous mène à la rencontre des acteurs du territoire qui contribuent à faire sortir de l'ombre l'un des mammifère les moins connus de France.
Cet ouvrage est le fruit d une collaboration entre le Conservatoire d'Espaces Naturels de Midi-Pyrénées, ses partenaires techniques et financiers, dans le cadre du projet européen LIFE+ Desman dédié à la conservation du Desman des Pyrénées et de ses habitats dans les Pyrénées françaises. Lespèce et les actions menées vous sont présentées dans la seconde partie.
EDITIONS DU DESMAN MASQUE


FREDERIC BLANC Exerce le métier de chef de projets au Conservatoire d'Espaces Naturels de Midi-Pyrénées et mène des programmes de gestion conservatoire de la biodiversité pyrénéenne. Géographe et naturaliste, ces disciplines d'observations, révélatrices d'un regard sur le monde, l'ont très vite mené à rechercher un moyen d'expression artistique. Naturellement, la photographie et l'écriture se sont imposées. Si les prémices ont porté sur un simple catalogue d'images naturalistes, aujourd'hui il essaie d'arpenter les chemins de la photographie sociale pour rendre compte, questionner sur des sujets tels que les relations que l'homme entretient avec son environnement.
AURELIE CALAMET Des études et formations résolument axées vers le « dehors », des expériences professionnelles variées… le tout ayant comme fil conducteur la curiosité de la rencontre. Rencontre avec des personnes, un savoir-faire, un lieu, une autre espèce… Il lui faudra un peu de temps pour trouver l'outil, le prétexte à en faire un métier. Il était pourtant tout près, là depuis l'enfance. Le dessin. Celui qui fait escalader des glaciers, s'accrocher dans les arbres et parler, créer, travailler, avec des scientifiques, des ONG, différents médias et surtout des femmes, des enfants et des hommes, d'où qu'ils viennent et quelle que soit leur situation. Après plusieurs collaborations avec Frédéric et Mélanie autour du Desman des Pyrénées, puis la rencontre de Lucas, ce livre a sonné comme une évidence.
MELANIE NEMOZ Passionnée par les animaux depuis l'enfance, cette ingénieure agronome de formation affectionne l'approche interdisciplinaire des associations de protection de la Nature au service de la préservation du patrimoine naturel. Chef de projets au Conservatoire d'Espaces Naturels de Midi-Pyrénées, elle met toute son énergie à monter et coordonner des programmes de conservation d'espèces protégées, les chauves-souris et l'énigmatique Desman des Pyrénées étant ses espèces de prédilection. Elle est consciente de la nécessité d'éclairer le grand public sur la fragilité de la nature qui l'entoure afin de lui donner envie de la protéger.
LUCAS SANTUCCI D'abord ingénieur agronome, puis photo-journaliste, Lucas réalise de nombreuses expéditions et accompagne des explorateurs à travers le monde (Under The Pole, Adaptation – 4 missions dans les milieux les plus extrêmes de la planète…). Les conditions rencontrées dans ces milieux sont une école de rigueur et de patience qui ne pardonne aucune erreur tant humaine que matérielle. Originaire des Pyrénées et passionné par les énigmes scientifiques et naturalistes d'aujourd'hui, travailler sur le Desman des Pyrénées lui devient une évidence. En plus du travail d'enquête, l'objectif est de réaliser les premières photos subaquatiques du mammifère dans son milieu naturel dont le travail est présenté dans ce livre. Membre de l'agence Zeppelin, ses reportages sont publiés dans les plus grands magazines en France et à l'International.


 

Depuis Les Cabanes, ouest du village, prendre la D520 jusqu'au terminus de la route au Pla de la Peyres

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5